INSTITUT EDENTIA

Shungite - L'origine de ce minéral bactéricide et régénérateur venu de Russie

La shungite, un minéral exceptionnel extrait en Russie

La shungite est originaire de Carélie, une région de Russie située à mi-chemin entre Saint-Pétersbourg et la Finlande. Il s’agit du seul endroit au monde où elle a été détectée, ce qui explique son extrême rareté.

 

Elle tire son nom du village de Shun’ga proche de la mine dont elle est extraite, près du gigantesque lac Onega, long de 248 km et dont la superficie atteint les 9 800 km². Ce lac dispose d’une caractéristique étonnante : la qualité de l’eau y est exceptionnelle. En cherchant les raisons de cette qualité, des scientifiques ont fini par découvrir que l’action de la shungite et ses propriétés bactéricides apportaient cette pureté.

 

Quelle est l’origine de ce carbone ?

 

Si ce minéral est depuis longtemps utilisé dans des cas de thérapie naturelle, recherche de bien-être et de confort, c’est que sa composition est étonnante. Il contient en effet une molécule de nano carbone désignée sous le nom de « Fullerène ». Une molécule que l’on trouve à deux endroits : en Carélie et… dans l’espace. Les scientifiques l’ayant étudiée ont mis à jour sa capacité de régénération : l’étude de cette molécule a valu 3 prix Nobel. A ce jour, la shungite est le seul élément connu à contenir des fullerènes.

 

La shungite n’est ni un véritable carbone, ni un minéral conventionnel, mais plutôt un intermédiaire entre ces deux structures. Si les scientifiques reconnaissent tous la base planctonique de sa composition, certains penchent pour une origine terrestre, tandis que d’autres estiment qu’elle proviendrait d’un météore ayant frappé la terre, il y a fort longtemps.

 

Quelle que soit l’origine de la shungite, ses bienfaits sont en tout cas largement reconnus, par la communauté scientifique et médicale, comme par ses nombreux adeptes.